OUPS ! Le blogueur Sud Presse de Bassenge n’a pas encore le don d’ubiquité

Catégorie : Actualités
Affichages : 1420

voice"Faut-il l'en plaindre ?"

Ce "brillant" commentateur et analyste de la vie communale de Bassenge ne cesse de surprendre.

Tout d'abord, depuis l'installation du nouveau Conseil Communal, il faut saluer son objectivité à sens unique (nouvelle définition pour journaliste professionnel).

En effet, presque rien de ce que réalise la majorité en place, mais alors là presque rien, ne trouve grâce à ses yeux.

Cela amuse certainement sa petite cour, mais n'est pas digne d'un blog Sud-Presse, officiellement cautionné par le journal "La Meuse" et donc par l'équipe de la rédaction de ce dernier ; laquelle est composée de journalistes professionnels et donc soumis aux règles déontologiques de la profession !!

Chez ce blogueur on peut supposer que les rancœurs personnelles prennent le pas sur l'objectivité.

Lire la suite : OUPS ! Le blogueur Sud Presse de Bassenge n’a pas encore le don d’ubiquité
 

Meilleurs Voeux

Catégorie : Actualités
Affichages : 576

2015L'ensemble des membres du cdH et les jeunes cdH de Bassenge vous présentent leurs meilleurs vœux pour l'année nouvelle.

Pour 2015, nous voulons nous inscrire avec vous, chaque jour, dans cette démarche concrète qui consiste à rechercher et à imaginer des solutions nouvelles afin de construire un avenir plus humain, plus solidaire.

Nous voulons agir là où nous sommes, à prendre des responsabilités afin de préserver notre, votre épanouissement.

De nombreux voeux pourraient être listés, cependant, nous n'en retiendrons qu'un seul : L' HUMANISME.

L' humanisme, c'est croire qu'une société peut être différente que celle que nous avons connue, mais surtout, plus humaine, plus solidaire et plus respectueuse de chacun.

 

Echos du Conseil communal du 9 octobre 2014

Catégorie : Actualités
Affichages : 813

Ce conseil communal qui s'est tenu le 9 octobre ne fût pas très chargé puisque seuls 15 points étaient inscrits à l'ordre du jour. Outre les diverses ordonnances de police et les budgets 2015 des fabriques d'Eglise de Roclenge, Bassenge et Glons, relevons les points suivants :

  • Le pourcentage de couverture du coût-vérité des déchets est fixé à 98%. Comme celui-ci se situe dans la fourchette légale (95-110%) imposée par la Région wallonne, on peut maintenir le taux de la taxe sur les déchets ménagers à 50 euros pour un isolé et 80 euros pour un ménage.
  • Le déclassement de deux chemins d'Eben-Emael qui n'étaient plus utilisés (et même disparus physiquement) depuis de très nombreuses années. Ils restaient cependant mentionnés sur les cartes topographiques. Le déclassement n'a donc aucune incidence sur la population. Il s'agit du chemin n°17 dit chemin de la Tombe et le chemin n°26 dit rue du Couvent.
  • Le projet d'acte de cession à titre gratuit d'un terrain appartenant à la Région wallonne au profit de la commune. Ce terrain se situe au niveau du pont de l'autoroute à Boirs et se révèle important pour le projet en cours en matière d'écovoiturage. Il sera utilisé pour créer, en partenariat avec la Province de Liège, un parking pour les covoitureurs.
Lire la suite : Echos du Conseil communal du 9 octobre 2014
 

Il y a 100 ans, notre Vallée dans la tourmente

Catégorie : Actualités
Affichages : 683

14-18Le 28 septembre 2014, M. Josly PIETTE, Bourgmestre de Bassenge inaugurait l'Exposition "Il y a 100 ans, notre Vallée dans la tourmente" par ce discours :

"Je n'ai pas voulu cela", dira le Kaiser, Guillaume II face aux horreurs de la Grande Guerre.

De fait, l'Europe de la "Belle Epoque" ne s'attendait pas à une telle catastrophe.

L'été 1914 verra la fin d'un monde. La "Belle Epoque" cède la place aux militaires.

Des centaines de milliers d'hectares calcinés par les pilonnages d'artillerie, des villes entières rayées de la carte ; Paris bombardée ; des paquebots coulés avec femmes et enfants, des populations civiles affamées par le blocus ; l'interminable cohorte des soldats déchiquetés par les obus, criblés de balles, gazés comme de la vermine – dix millions de morts, Allemands, Russes, Austro- Hongrois, Français, Anglais, Belges, Serbes, Turcs, Américains, Australiens ; Néo-Zélandais et bien d'autres encore, auxquels il faut ajouter les huit millions et demi de victimes de la guerre civile russe, avec son cortège de famines et d'épidémies ; telle fut l'horrible genèse du XX siècle, âge de fer s'il en fut jamais.

Lire la suite : Il y a 100 ans, notre Vallée dans la tourmente
 

footer-bg