Echos du Conseil communal du 13 juin 2013

Catégorie : Actualités
Affichages : 1057
СНПЧ А7 Томск, обзоры принтеров и МФУ

echarpeAprès les désignations des représentants communaux au sein des intercommunales, voici le temps des assemblées générales. C'est ainsi que le Conseil communal a donné délégation à ses représentants pour participer à ces réunions. Il s'agit de la SPI, IILE (les pompiers), AIDE (égouttage), IMIO (informatique), Tectéo, CHR de la Citadelle, ISOSL (personnes âgées), Intradel (déchets), Néomansio (Centre funéraire), Ecetia (leasing immobilier).

Outre les comptes 2012 des fabriques d'église de Bassenge et Roclenge, le renouvellement de la convention avec l'asbl Terre pour la récolte des textiles ménagers, la délégation de compétence faite au Collège communal pour octroyer les subventions, la composition de la Commission locale de développement rural, la modification du plan d'ancrage communal qui prévoit la création de 2 logements de transit supplémentaires rue de Brus à Glons (ancien Couvent), le Conseil communal a approuvé les cahiers des charges pour construire des accotements sur le 2ème côté de la Grand route en face de l'Aldi, pour installer la géothermie sur le site du Val d'Oborne (futur implantation des services travaux et urbanisme) et enfin, pour la collecte des déchets ménagers.

Le règlement sur l'octroi des primes « énergie » a été revu pour étendre son champ d'application aux avantages octroyés dans le cadre de l'ECOPACK prévu par la Région wallonne. Cet ECOPACK est un emprunt à 0% destiné aux ménages wallons désireux d'améliorer la performance énergétique de leur habitation par des travaux de rénovation et qui en plus, octroie des primes complémentaires qui peuvent être immédiatement déduites des mensualités de remboursement.

Le contrat de rivière passe désormais dans sa phase d'action. C'est ainsi que le Conseil communal a approuvé le programme des actions pour la période 2014 à 2016.

La salle des mariages étant indisponible pour cause de travaux de rénovation du 26 août au 12 septembre 2013, le Conseil communal a du prévoir que, durant cette période, les mariages seraient célébrés au Centre culturel de Glons.
Les 3 représentants de la commune au conseil d'administration de l'asbl Basse-Meuse Développement ont été désignés. Cette asbl a pour finalité le développement économique de la région en soutenant les entreprises, en développant l'emploi, en accompagnant des porteurs de projets, en mettant en avant les potentialités de notre région, ...

Le Conseil communal a adopté un nouveau système de collecte des encombrants en approuvant la convention qui lie pour 3 ans la commune à la Ressourcerie du Pays de Liège.
C'est dorénavant cette société coopérative, qui favorise l'insertion de personnes peu qualifiées, qui assurera la collecte des encombrants sur appel. Cette collecte est beaucoup plus respectueuse de l'environnement puisque, les encombrants collectés sont triés et restaurés. Ils peuvent ainsi trouver une seconde vie. En effet, après restauration ils sont mis à disposition de personnes ayant peu de moyens (par l'intermédiaire du CPAS). Si l'encombrant ne peut pas être restaurés, il est alors recyclé selon les filières adéquates ou valorisé en énergie électrique. Enfin, les appareils électriques (machines à laver, lave-vaisselle, séchoirs, frigos,...) qui sont réparés et restaurés sont remis en vente au 1/3 de leur prix avec une garantie de 6 mois. Le fait de pouvoir leur donner une seconde vie et d'en faire profiter des ménages qui en ont besoin, est pour certaines personnes qui disposent d'encombrants en bon état, la raison qui peut les amener à franchir le pas en appelant la Ressourcerie.
En deux mots comment cela fonctionne-t-il ?

  • Le citoyen s'adresse sur simple appel téléphonique au Call Center de la Ressourcerie pour prendre rendez-vous.
  • Au cours de cet appel, il lui est demandé de signaler quels types d'encombrants sont concernés par sa demande et en quelle quantité.
  • Le délai d'enlèvement est de +/- 15 jours.
  • La veille du rendez-vous, le citoyen est contacté pour confirmer le rendez-vous et, pour sa facilité, une tranche horaire de 1h 30 à 2 h lui est donnée pour le passage du camion.
  • Cet enlèvement est gratuit, la commune supportant in fine le coût (220€/tonne).

Surveillez donc bien votre boîte aux lettres pour en savoir un peu plus et surtout parce que la réception du dépliant explicatif marquera le début de la mise en application du système.

Philippe KNAPEN

footer-bg