Le blog régional Sudpresse Bassenge confond autour et ... alentour

Catégorie : Actualités
Affichages : 1541
СНПЧ А7 Томск, обзоры принтеров и МФУ

harmonieNBOups ! Une nouvelle fois.
Le blog régional Sudpresse Bassenge confond autour et ... alentour.

Dans le cadre de l'excellent article de la journaliste Aurélie Flégéo intitulé "A quoi bon se jumeler?" et publié dans La Meuse du 12 janvier 2015, traitant du jumelage des communes à travers le monde, notre Bourgmestre a été interviewé:

Josly Piette, Bourgmestre de Bassenge, estime que cela coûte trop cher si on veut que les jumelages fonctionnent.
"Et si ce n'est que pour se voir qu'un week­end par an, je trouve ça superficiel", expliquait-il dans nos colonnes en 2012. Et aujourd'hui, le point de vue reste identique :
"C'est d'autant plus d'actualité que les finances sont au plus mal. Comment justifier la dépense d'un jumelage alors que l'on doit faire des économies partout ? C'est hors de question ; pas avant longtemps".

Dans l'article qu'il publie sur le blog ce 13 janvier 2015, l'auteur a découvert ( ?) que le Collège avait attribué un subside à la société des "Bleus d'Emael" à l'occasion des 25 ans du jumelage de leur harmonie avec celle de Fay d'Anjou (France).

Oups ! L'auteur en déduit ne pas comprendre le Bourgmestre et pose la question suivante :
"La commune de Bassenge n'est-elle pas alors partenaire d'un jumelage ou tout le moins sponsor ?"

Une nouvelle fois, procès d'intention, sous-entendus malveillants, ou ... ??

Oui, la commune de Bassenge a sponsorisé l'évènement des 25 ans de jumelage, comme elle le fait régulièrement pour d'autres évènements/manifestations qui émanent de notre terreau associatif, richesse de notre Vallée et elle poursuivra dans cette voie. Son intervention s'arrête là.

Parlons budget.
2.500 € (montant du subside accordé) pour 25 ans = 100 € par an ... nous doutons qu'avec cette somme on puisse, au niveau communal, organiser un jumelage digne de ce nom.

L'auteur nous redirige alors vers d'autres sites qu'il utilise pour essayer d'apporter de la crédibilité à ses dires, comme le panneau sur la Place Roi Albert à Emael indiquant "Fay d'Anjou 729 Km", installé en 2010.

Oups ! Voilà le Collège de Bassenge pris en flagrant délit.

Nous allons une nouvelle fois décevoir l'auteur, fin limier en quête d'information, car ce panneau a été placé et payé par le Comité de l'Harmonie des Bleus. Le Collège a simplement donné son accord sur l'emplacement choisi ; donc de le placer sur une propriété communale.

Une tempête dans un verre d'eau ...

Afin de rencontrer la curiosité bien et/ou mal placée de l'auteur, nous l'informons que le Bourgmestre de Bassenge, deux ans auparavant, était bien présent à Fay d'Anjou, à ses frais, en soutien à cette dynamique, riche en relations humaines, fraternelles, conviviales, basée sur le bénévolat et non sur l'argent des contribuables.

Oups ! Séquence "poil à gratter".

Etant donné la grande expérience du responsable du blog Sudpresse Bassenge comme "journaliste d'investigation", si la direction du groupe Sud Presse devait spécialiser, voire recycler ses journalistes, elle a sous la main, la personne ressource idéale ...

Les élus cdH

Post-scriptum :

L'article publié nous propose de suivre un lien vers un site internet externe qui nous explique texto que l'Echo Musical de Faye d'Anjou est jumelé avec la Société Notre-Dame d'Eben-Emael.
Il ne faut pas être très intelligent pour comprendre aisément qu'il ne s'agit donc pas d'un jumelage entre communes, mais bien entre associations folkloriques.

footer-bg