Echos du Conseil communal du 8 mai 2014

Catégorie : Actualités
Affichages : 1177
СНПЧ А7 Томск, обзоры принтеров и МФУ

echarpeCe Conseil communal comportait une vingtaine de points dont un relevant du huis-clos.

C'est assurément le point relatif à la modification du Fonds d'investissement (ancien Plan triennal) qui fût le point principal. Le Collège communal gère avec une attention particulière ce dossier qui pose de gros problèmes de sécurité et qui mérite une petite explication. La rue de la Montagne de Roclenge connaît des soucis de stabilité du sol. C'est pourquoi des mesures de police préventives ont été prises et que des essais de sol par les services spécialisés de la Région wallonne ont été réalisés. Les premiers résultats et leur analyse ont été récemment transmis à la commune. Il en ressort que de gros travaux doivent être entrepris pour consolider le terrain.

Les premières estimations sont de l'ordre de 1.360.000 euros TVAC !!!! Afin de ne pas les faire supporter totalement par les finances communales, des solutions de financement ont été recherchées. C'est ainsi qu'après avoir pris contact avec les services de la Région wallonne, ceux-ci nous ont conseillé d'ajouter ce point à notre plan triennal. De la sorte, si le Gouvernement wallon accepte cette modification, les travaux pourront être subsidiés à concurrence de 50%. Il n'empêche que c'est un coup dur pour les finances dans la mesure où les travaux d'égouttage qui sont déjà inscrits (et qui nous sont imposés par les instances supérieures) restent maintenus. Ces travaux n'échappant pas à la règle du financement 50 % pour la Région et 50 % pour la commune, il faudra financer les deux. Nul doute que pour ce faire, il faudra – à contre cœur – recourir à l'emprunt.

Le Conseil communal a approuvé un devis de RESA pour l'illumination de divers monuments aux morts. Ce dossier s'inscrit dans le projet que la commune a rentré dans le cadre de la commémoration de la Guerre 14-18. Les monuments sélectionnés sont ceux de Glons, Roclenge, Emael et Bassenge.

Le Conseil communal a ensuite approuvé les comptes de l'exercice 2013 des Fabriques d'Eglise d'Emael, Eben, Bassenge, Roclenge et Wonck, puis la modification budgétaire du CPAS qui reste dans la ligne budgétaire fixée et ne concerne que des changements internes. Il a aussi mis le statut administratif du Directeur général en conformité avec les nouvelles dispositions légales. Ce statut fixe les conditions de recrutement, de promotion, de stage, d'évaluation et d'interdiction de cumul.

Le Conseil communal a aussi adopté un règlement pour imposer aux impétrants (c.-à-d. les entreprises qui ont des équipements sous les rues et trottoirs) de respecter les infrastructures qu'ils trouvent. Ce règlement est beaucoup plus contraignant que celui habituellement appliqué. La volonté de la commune est de faire mieux respecter son patrimoine et ce, surtout quand il a fait l'objet de récentes rénovations. Ainsi, un état des lieux est fait avant et après les travaux, avant d'entamer d'importants travaux de réfection ces entreprises sont consultées afin de programmer ensemble d'éventuels travaux projetés. Si malgré cela les travaux des sociétés doivent être réalisés après des réfections totales de voirie, une exigence toute particulière est apportée puisque la commune ne se satisfait pas de la remise en état de la portion endommagée mais exige que toute la route soit refaite.

Enfin, le Conseil communal a marqué son accord sur l'achat d'une emprise pour la création d'un sentier rue Droit Thier à Roclenge et a adopté un cahier des charges pour l'entretien de sentiers communaux.

Philippe KNAPEN
Echevin de l'Information

footer-bg